Publié dans Les abus

Abus des placements abusifs

J’ai pu constater que la parole de l’enfant n’était pas considérée. C’est une véritable hypocrisie de la part de certains, la loi du silence sur des faits qui font chaque jour leur lot de victimes et ce sont les enfants qui en payent le prix !

Visitez ce site qui dévoile les dessous de la justice.

http://www.ligue-francaise-droits-enfant.fr/placements-abusifs/

Extrait de ce site : Trop d’enfants placés abusivement ! Trop d’enfants maltraités laissés en risque et sans secours ! En contradiction flagrante avec les objectifs de la Protection de l’Enfance.

On ne peut pas découvrir, savoir … et ensuite se taire

Trop d’enfants sont remis entre les mains de parents agresseurs, ou retirés à des parents aimants, par détournement des procédures, à la fois par des faux psychologues, par certains procureurs et quelques juges, qui ne retiennent des rapports que ce qui les conforte dans leur conviction préétablie. La parole de l’enfant et du parent protecteur est trop souvent bafouée, les plaintes classées sans suite.

Notre objectif est d’aboutir rapidement à un meilleur RESPECT des droits des USAGERS CITOYENS, des droits de la FAMILLE et surtout du RESPECT des droits de l’ENFANT, ET de l’ÉTHIQUE qui doit y être apportée.

Rafles d’enfants en 2015, de Sylvie Castro

Bon nombre d’enfants sont placés abusivement. Ce livre est un plaidoyer pour que les enfants soient rendus à leurs parents aimants et le plus vite possible…

Ce livre vous révélera les souffrances cachées d’une France qui entretient à coup de milliards une institution plus maltraitante que protectrice avec la bénédiction d’une justice qui n’en a plus souvent que le nom puisque d’autres enfants non protégés à temps finiront au cimetière.

Les enfants sont souvent enlevés suite à des signalements qui ressemblent à ces dénonciations de la dernière guerre. Les motifs élaborés de faux et présentés de façon à ce que le juge prenne une décision de placement : incroyable mais vrai, nous avons des preuves que chaque famille et association pourra vous fournir : des faux, des dénis de justice à l’envie.

J’ai pu vérifier encore une fois qu’en France la parole de l’enfant est presque toujours méprisée de façon criminelle et des enfants sont confiés au parent maltraitant dès leur plus jeune âge. Ne confiez jamais vos enfants aux services sociaux, car vous risquez d’attendre leur majorité pour les récupérer”, Sylvie Castro.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s