Publié dans La manipulation mentale, Les sectes

Les rapports entre les Illuminati et la CIA, ainsi qu’avec la Russie et la Chine

Svali : Je voudrais juste que vos lecteurs sachent que je ne suis pas une experte des Illuminati, et que je ne veux pas l’être. Je ne suis qu’une survivante qui faisait partie de leur groupe, dans une position de direction, mais à un niveau local pas très élevé. Je n’ai pas fréquenté les gens riches et célèbres. Mais j’entendais parler de ce qui se passait aux plus hauts niveaux. Les gens bavardent aussi beaucoup dans les sectes. Ce sont toujours des êtres humains ! D’autres personnes sont aussi sorties et ont fait des révélations. Je ne les connais pas personnellement, mais j’en ai entendu parler. Il y a Brice Taylor, qui vit en Californie et en Caroline du Nord. Il y a aussi Neil Brick de SmartNews. Je pense qu’on peut lui faire confiance, c’est quelqu’un de bien. Il y a aussi Caryn StarDancer, de Survivorship.org, et Annie McKenna. Je crois que celle-ci a écrit un livre sur ses expériences, un très bon livre, édité par Paperclip Dolls. Il y en a d’autres, et si vous voulez bien consulter le site Suite101.com, vous trouverez des liens avec toutes ces ressources et avec d’autres survivants. Vous trouverez aussi des liens sur le site Survivorship.org. Certains de ces survivants ont publié eux-mêmes leurs témoignages sur Internet pour aider le public à savoir ce qui se passe. Je ne suis donc pas la seule à être sortie et à parler de mes expériences. Mais celles-ci se limitent à la région de Washington et à celle de San Diego, entre les années 1957 et 1995. J’étais au service des Illuminati à l’époque, complètement séduite. À présent, je regrette profondément d’avoir participé à toutes ces choses.

Question : Comment des survivants peuvent-ils rester dans l’anonymat s’ils cherchent de l’aide ? Les Illuminati ne pourraient-ils pas réduire définitivement au silence des programmateurs ou des membres qui ont quitté le groupe ? Jusqu’où sont-ils prêts à aller pour vous réduire au silence ? Réponse : Sur mon site Suite101 et dans mon livre, j’ai écrit tout un chapître sur les moyens de rester en sécurité. Oui, les Illuminati cherchent à contacter ceux qui sont sortis. En tout premier lieu par l’intermédiaire de leur famille. Rappelez-vous que l’on est dans les Illuminati de génération en génération. Il y a quatre ans, ma mère m’a demandé de choisir entre « le retour ou la mort ». Cela a déclenché un programme mortel d’autodestruction qu’ils avaient implanté en moi. Je pense que ma mère espérait que je reviendrais, mais elle s’est trompée. Je suis passée tout près de la mort, mais Dieu m’a épargnée. Puis j’ai dû m’atteler au démantèlement de ce programme. Quand j’ai quitté les Illuminati, mon chef m’a traitée avec beaucoup d’arrogance. Il m’a dit que je serais morte dans les six mois, si je me rappelle bien. Il m’a dit que « personne ne pourrait se souvenir de quoi que ce soit, avec ce que je lui ai mis dedans, et continuer à vivre ». C’est une citation directe de Jonathan M., mon chef, et j’espère qu’il lira cet article ! Mais beaucoup d’anciens membres sont repris ou enlevés parce qu’ils continuent à téléphoner à leurs anciens amis, ou qu’ils sortent seuls la nuit. Vous ne croiriez pas certaines histoires que m’ont racontées des survivants qui m’ont dit qu’ils sortaient faire des courses à deux ou trois heures du matin, seuls, dans des endroits déserts. Mais qu’ont-ils donc dans la tête ? Il y a trois ans, j’ai aidé une survivante à quitter le groupe. Elle était littéralement persécutée et se défendait avec acharnement. Elle avait fini par menacer de son arme celui qui voulait l’enlever. Il avait lui aussi une arme à la main et il la menaçait, mais elle lui a dit : « Lequel de nous deux est le meilleur tireur, d’après toi ? » Elle était tireuse d’élite ! Il a préféré renoncer. Elle est restée avec moi pendant six mois et elle est libre, à présent. En général, après un certain temps, ils renoncent à poursuivre ceux qui sont partis et ils se lassent de vouloir les faire revenir. Mais je ne pourrais jamais habiter Washington ou San Diego. Je risquerais trop de rencontrer l’une de mes anciennes connaissances. Il vaut mieux prendre une certaine distance. Les Illuminati qui sont là où je vis actuellement ne me connaissent pas ou ne s’intéressent pas à moi. Je connais aussi beaucoup de gens. Les Illuminati aiment le secret. Ils ne feront en général rien en public, si vous êtes avec des gens qui ne font pas partie de leur groupe. Mais j’ai entendu parler de gens qui ont été assassinés. C’est l’une des raisons pour lesquelles je refuse de passer à la télévision, ou de parler en public. Je mène une vie très tranquille, dans le plus grand anonymat.

Question : Je voudrais reparler du programme politique des Illuminati. Quelles sont leurs relations avec la CIA, le FBI, et d’autres services secrets ? Quel est le degré d’infiltration de ces services ? Quels sont les objectifs réels de ces services secrets ?

Réponse : Ils sont tous infiltrés. Je ne pense pas que tous les membres de ces services soient des Illuminati, mais une bonne partie de leurs dirigeants le sont. Par exemple, ma mère était une amie de Sid Gottlieb qui faisait partie de la CIA. La ferme dans laquelle j’ai grandi n’était qu’à une demi-heure de la maison de ce dernier, à Culpeper, en Virginie. Elle connaissait aussi la famille Dulles (Foster Dulles a été Secrétaire d’Etat américain). Beaucoup d’enquêteurs de la CIA font partie des Illuminati… MK-Ultra (programme gouvernemental de contrôle mental) a été en partie financée par l’argent des Illuminati. Tous ces gens emploient les techniques les plus pointues de contrôle mental, croyez-moi, et ils commencent par les employer sur leur propre personnel. Quand j’habitais San Diego, on faisait toujours des expériences sur l’homme. Avec Jonathan, je faisais des expériences sur les effets de certaines drogues qui provoquaient des états de transe, associées à des méthodes de programmation. Nous prenions toutes les données de nos expériences et nous les chargions sur une base de données. Oui, les Illuminati savent très bien utiliser les technologies de pointe ! Puis nous expédiions ces données à Langley (ville de Virginie où se trouve le centre informatique principal des Illuminati). De nombreux administrateurs et directeurs du FBI sont aussi des Illuminati. La CIA a contribué à faire venir en Amérique des scientifiques allemands, après la dernière guerre mondiale. Beaucoup d’entre eux étaient aussi des dirigeants de haut niveau parmi les Illuminati et ils ont été accueillis à bras ouverts par leurs collègues américains. Ils ont communiqué à ces derniers toutes les informations dont ils disposaient.

Question : Si, en Amérique, les systèmes politique, bancaire, et militaire sont largement contrôlés par les Illuminati, je suppose qu’il doit aussi en être de même pour l’Europe de l’Est, la Russie et les autres pays de l’ancien bloc communiste. Dès lors, qu’en est-il des relations Est-Ouest ? Est-ce que la Russie, qui était à l’époque l’URSS, a vraiment été l’adversaire qu’elle semblait être ? Y avait-il un plan machiavélique derrière cette apparente inimitié avec la Russie ?

Réponse : La Russie n’a jamais réellement été une menace pour l’Amérique. Le marxisme a été fondé par les Illuminati pour contrebalancer le capitalisme. Les Illuminati croient fermement en l’importance des forces opposées, en la nécessité d’avoir des forces contraires. Ils considèrent que l’histoire est un jeu complexe de forces, comme une partie d’échecs. Ils financent donc l’une des parties, puis l’autre, pour profiter du chaos et de la division et faire ainsi avancer les choses. Ils dépassent largement le jeu des partis politiques et ils en rient. Pendant toutes ces années (de guerre froide), les grands financiers occidentaux rencontraient secrètement leurs « adversaires » russes ou communistes et ils se moquaient ensemble de la manière dont tous ces « moutons » pouvaient être trompés. Je partage ici ce que l’on m’a enseigné et ce que j’ai pu moi-même observer. Quand les deux principaux groupes de formation des Illuminati se sont rencontrés en Europe (DELPHI pour l’Amérique du Nord et ORACLE pour l’Europe), tous les formateurs ont travaillé ensemble, qu’ils soient Russes, Allemands, Français, Anglais, Canadiens ou Américains. C’est l’une des raisons pourquoi les Illuminati cherchent à développer au maximum l’apprentissage des langues. J’ai dû apprendre six langues dans mon enfance et apprendre à converser avec des gens du monde entier. Les Illuminati sont un groupe réellement international. Les objectifs nationaux doivent passer après leurs objectifs supranationaux. Les Illuminati ont aussi l’habitude de voyager beaucoup pour échanger leurs compétences. Un formateur russe peut donc venir quelque temps aux Etats-Unis pour accomplir une tâche précise et retourner dans son pays, ou vice-versa.

Question : La Chine fait entendre des bruits de bottes, et elle s’est dotée d’armes nucléaires qui menacent les villes américaines. Tout cela correspond-il aux objectifs des Illuminati ? Y a-t-il des domaines qui échappent au contrôle des Illuminati, des facteurs d’incertitude ?

Réponse : Cela fait cinq ans que je suis sortie des Illuminati. Mes informations commencent donc à être un peu anciennes. Mais le développement de la puissance militaire chinoise fait partie de leur plan. Il y a des membres de leur groupe qui sont asiatiques, et qui sont très opportunistes. Les maffias orientales sont très liées aux activités des Illuminati. Les seuls facteurs d’incertitude, pour les Illuminati, concernent la manière dont les citoyens ordinaires vont réagir. Ils ne peuvent le prédire. Toutefois, la direction des Illuminati conçoit plusieurs scénarios, et s’efforce de prévoir la réponse appropriée, en cas de comportement inattendu des citoyens. On m’avait dit que les Illuminati avaient prévu de rendre public tout leur programme d’ici l’année 2020. Je ne sais pas si cette information est fiable, ou s’il s’agit simplement de propagande. Il se peut aussi qu’ils aient modifié cette date depuis l’époque où je faisais partie de ce groupe.

Question : Svali, vous nous avez déjà parlé des techniques de contrôle mental et des survivants qui ont publié leur témoignage. L’un de ces témoignages récents est celui de Cathy O’Brian  et un autre site. Elle semble être l’une des victimes des programmes de contrôle mental de la CIA. Son histoire ressemble beaucoup à la vôtre, en termes de technologie et de techniques. Pensez-vous qu’il puisse y avoir un rapport avec les Illuminati ? Réponse : Je l’ai déjà dit, la CIA et les Illuminati travaillent ensemble. C’est clair. Les dirigeants de la CIA sont aussi des Illuminati de haut niveau. Je vous ai parlé de Foster Dulles et de Sid Gottlieb que j’ai connus personnellement au cours de mon enfance et en tant que jeune adulte. Les scientifiques qui ont mis au point le programme MK-Ultra et les autres programmes gouvernementaux de contrôle mental étaient des Illuminati qui venaient de l’Allemagne nazie. C’est pour cette raison que vous constaterez que les victimes du contrôle mental parlent toujours allemand, ou ont une partie dissociée de leur personnalité qui parle avec un accent allemand. Ils imitent leurs tortionnaires, ce qui est très commun.

Vous pouvez dire que la CIA et les Illuminati travaillent la main dans la main. Je sais que différents groupes d’Illuminati, dans tous les Etats-Unis, envoient les données qu’ils recueillent, au cours de leurs expériences, au centre informatique central de Langley, en Virginie. Oui, on fait toujours des expériences sur des êtres humains, notamment dans le domaine du contrôle mental ! Elles ne se sont pas arrêtées avec la fin de la seconde guerre mondiale !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s