Publié dans La manipulation mentale, La pédocriminalité, Les sectes

Les illuminati : les enfants conditionnés atrocement

Note de l’Editeur américain : Attention ! Cette partie comprend certaines descriptions assez crues des méthodes de « programmation » des assassins, et des tortures brutales pratiquées sur les enfants par les Illuminati.
Svali m’a demandé de publier son témoignage et j’ai décidé de ne rien changer à son récit. Question : Svali, vous avez entendu parler de ces « assassins isolés », comme Timothy McVeigh (le tueur d’Oklahoma City), Lee Harvey Oswald (l’assassin du Président Kennedy), Sirhan Sirhan (l’assassin de Robert Kennedy), John Hinkley (qui a fait une tentative d’assassinat sur le Président Reagan), Eric Harris et Dylan Klebold (les tueurs du Lycée Columbine).
Je suis sûr que vous pourriez citer d’autres noms. Qu’en pensez-vous ? Beaucoup de ces assassins ont des liens avec l’armée, soit directement, soit par leurs familles. On raconte que ce sont des esclaves du contrôle mental. On a même dit que McVeigh avait reçu une micropuce implantée dans son corps. Est-il possible que ces hommes aient été des esclaves du contrôle mental ? Pouvez-vous nous dire s’il est facile de programmer ces esclaves du contrôle mental ? Comment sont-ils programmés ? Quels sont les signes qui pourraient vous montrer que ces criminels aient pu être « programmés » ?
Réponse : Je suis tout à fait persuadée que certains de ces assassins sont passés par une programmation mentale du type MK ULTRA. Il se peut qu’ils soient des victimes de programmes militaires de contrôle mental et qu’ils aient « mal tourné ». En fait, je sais que c’est le cas de certains de ces hommes de main. Si vous lisez leur histoire, vous verrez qu’ils sont presque toujours associés à des groupes nazis ou occultes et que l’on a souvent retrouvé chez eux des symboles nazis.
Pourquoi suis-je persuadée qu’ils ont subi une programmation mentale ? Tout d’abord parce que ces hommes n’ont pas décidé un jour de prendre une arme pour tuer. Il a fallu qu’ils apprennent à viser et à tirer d’une manière sûre. Où ont-ils subi cet entraînement ? Où ont-ils développé leur compétence meurtrière ?
Quand j’étais formatrice chez les Illuminati, il y avait un ordre que les formateurs devaient apprendre à utiliser en tout premier lieu, avant de travailler avec leurs sujets. Vous devez savoir que chez les Illuminati, TOUS les enfants reçoivent un entraînement pour devenir des assassins. J’ai moi-même subi cet entraînement, et je n’ai jamais connu un seul enfant des Illuminati qui ne l’ait pas subi.
Quel est cet ordre ? L’ordre « Halte ! » C’est le premier ordre que l’on inculque aux futurs assassins, enfants ou adultes. Ceux-ci sont programmés pour s’arrêter net, pour se figer sur place, dès qu’ils entendent cet ordre « Halte ! » Pourquoi les formateurs doivent-ils apprendre à leurs élèves à obéir à cet ordre ? Parce qu’ils courent le risque réel d’être eux-mêmes tués par leurs élèves. La programmation de cet ordre « Halte » permet de maîtriser complètement toute velléité de vengeance.
Depuis leur enfance, ces gens subissent toutes sortes de tortures atroces visant à leur apprendre à obéir sans discuter. Dès l’âge de cinq ans, on leur apprend à tirer, tout d’abord avec des armes à air comprimé, puis avec des armes réelles. On les entraîne également avec un matériel informatique simulant la réalité (programmes de réalité virtuelle). Il s’agit donc de gens que l’on entraîne dès leur petite enfance à tuer froidement, sans manifester la moindre émotion. On leur donne l’ordre, au cours de ces simulations informatisées, de tuer leur propre frère ou leur propre sœur. Comme ils sont en outre sous hypnose à ce moment-là, ils sont persuadés qu’il s’agit de la réalité. C’est ainsi qu’on teste leur obéissance.
Ils ont fait subir cet horrible entraînement à mon fils. Il pleurait en me racontant à quel point il était horriblement anxieux le lendemain, croyant avoir tué sa sœur. Il a failli mourir de saisissement quand il l’a revue vivante. S’il ne l’avait pas revue, il aurait été complètement persuadé qu’il l’avait tuée au cours de cette simulation !
Après avoir ainsi été torturées, abusées et violées toute leur vie, ces pauvres victimes éprouvent une rage épouvantable contre leurs tortionnaires qui développent cette haine en elles pour en faire de meilleurs assassins. Ces gens sont donc formés et programmés pour éliminer au premier commandement les « ennemis » et les « faibles », pour le bien de la « famille » et pour leur propre gloire. Mais, parfois, ces enfants ou ces adultes en « formation » deviennent difficiles à contrôler, à cause de la haine intense qui les anime. J’ai connu des formateurs qui ont été tués par certains de leurs « élèves » pendant la nuit parce qu’ils étaient allés trop loin ou qu’ils ne s’étaient pas suffisamment protégés.
On considérait cela comme l’un des « risques du métier ». J’étais toujours très prudente. Tous les formateurs savent que, pendant la nuit, certains élèves peuvent échapper à leur contrôle. Cela arrive toujours. Ces révoltés étaient alors très sévèrement punis, emprisonnés pendant plusieurs jours et torturés, de manière à leur apprendre de quelle manière ils devaient se comporter. Ceux qui devenaient particulièrement perturbés et instables pouvaient finir par être considérés comme « non récupérables » et éliminés. On pouvait aussi les envoyer dans un asile psychiatrique, où personne ne croyait leurs « délires paranoïaques », quand ils disaient qu’on voulait « leur apprendre à assassiner ». Il arrivait donc que des formateurs trop brutaux aient du mal à contrôler leurs élèves et que certains finissent par être assassinés. Ces « accidents » étaient soigneusement maquillés.
 Vous pouvez à présent savoir pourquoi le FBI ne fait pas grand-chose pour ordonner la fermeture des sites web qui glorifient l’occultisme ou pour enquêter sur ceux qui sont accusés d’appartenir à un groupe occulte organisé ! Les gens ne deviennent pas des assassins comme cela. On leur a soigneusement et progressivement appris à surmonter l’horreur que l’on ressent naturellement quand on tue un autre être humain. Ce processus d’apprentissage commence dès l’enfance chez les Illuminati. Ils obligent les enfants à apprendre à tuer.
Voici comment ils font :
Ils prennent un enfant de deux ans et le mettent dans une cage en métal reliée à des électrodes. Ils lui font subir des chocs électriques sévères. Ils le font sortir de la cage et lui mettent un chaton dans les mains. Puis ils lui ordonnent de tordre le cou du chaton. L’enfant pleure et refuse, en général. Ils remettent l’enfant dans la cage et l’électrocutent jusqu’à ce que l’enfant perde presque connaissance. Ils font à nouveau sortir l’enfant de la cage et lui ordonnent une nouvelle fois de tuer le chaton. L’enfant va se mettre à trembler de tous ses membres et à pleurer, mais il va tuer le chaton par crainte de la torture. Puis il va aller vomir dans un coin, pendant que l’adulte le félicite d’avoir « fait du bon travail ». Ce n’est que la première étape.
On donne ensuite à l’enfant des animaux de plus en plus gros à tuer, à mesure qu’il grandit. Puis on lui ordonne de tuer un bébé, soit au cours d’un « exercice de réalité virtuelle », soit réellement. Avant l’âge de neuf ans, ces enfants savent armer un pistolet, viser, et tirer sur une cible, dès qu’ils en reçoivent l’ordre. On les entraîne ensuite avec des mannequins imitant parfaitement des êtres humains. Puis avec des animaux. Puis avec des hommes, en général des « irrécupérables ». On les entraîne aussi sur des programmes de simulation de réalité virtuelle. S’ils font « du bon travail », ils sont fortement récompensés. Mais on les torture s’ils refusent d’obéir. Plus les enfants grandissent, et plus ils sont entraînés.
Avant l’âge de 15 ans, la plupart de ces enfants sont obligés à se combattre entre eux en présence de spectateurs. Des Illuminati de haut niveau viennent assister à ces « jeux », comme du temps des antiques gladiateurs. Ces combats se terminent rarement par des mises à mort. Ils s’arrêtent quand l’un des enfants est vaincu et terrassé. Ils utilisent toutes les armes possibles et imaginables et doivent apprendre à lutter pour leur vie. Si un enfant perd un combat, il est sévèrement puni par son formateur parce que ce dernier a « perdu la face ». S’il gagne, il est récompensé pour sa « force » et son « habileté » à manier les armes. Quand ils atteignent l’âge de 21 ans, ces jeunes sont devenus de vraies machines à tuer.
On leur a inculqué tout un ensemble de messages codés et ils ont été sans cesse testés pour voir s’ils vont obéir au premier ordre. C’est de cette manière que sont élevés les enfants des Illuminati allemands. J’ai dû subir moi-même cette formation.
Question : Svali, vous nous avez déjà dit que l’apprentissage de l’ordre « Halte ! » était le premier que devait subir un enfant. En quoi consiste exactement cet ordre ? Est-ce juste un mot codé ou est-ce quelque chose de plus compliqué ?
Réponse : Normalement, cet ordre consiste en un code qui paralyse complètement l’enfant ou l’adulte ainsi programmé. Il s’agit en général d’une courte série de nombres, comme « 354 ! » Ce n’est qu’un exemple, il ne s’agit pas de ce code précis ! Ou encore, il s’agit d’un mot allemand suivi d’une combinaison de nombres. Tous les enfants essayent de se venger de ce que leur font subir leurs formateurs. Cela arrive toujours quand ils sont jeunes. Ils sont alors sévèrement punis, emprisonnés et isolés, voire battus et électrocutés, pour leur apprendre à ne plus faire cela. On leur inculque ensuite le commandement « Halte ! » sous hypnose, après les avoir drogués et leur avoir fait subir des traumatismes extrêmes. On leur apprend ainsi à réagir instantanément à ce commandement et à immobiliser complètement leur corps. On leur dit que s’ils ne le font pas, on les torturera pour les punir. On renforce souvent cet apprentissage.
Le travail des formateurs et des programmateurs

Question : Svali, pouvez-vous nous parler des incroyables propriétés du cerveau humain ? Quelle est votre expérience sur ce sujet quand vous étiez membre des Illuminati ? Je crois que la mémoire visuelle de type photographique n’est qu’une partie de ces propriétés.

Réponse : La recherche a prouvé que nous n’utilisions qu’une petite partie des capacités de notre cerveau. Les Illuminati et d’autres groupes semblables le savent bien. C’est pour cela qu’ils ont mis au point leurs programmes de formation et de stimulation pour encourager les enfants à employer leurs capacités cérébrales normalement inutilisées.

Dans un état de transe hypnotique, on a constaté que le cerveau humain était capable d’une mémoire photographique. Une personne sous hypnose est capable de se rappeler complètement des événements dans leurs plus petits détails. Le cerveau ne perd jamais rien. Dans notre vie consciente, nous employons simplement des « filtres » pour pouvoir gérer les informations qui nous parviennent. Sinon, nos sens seraient trop bombardés et nous serions constamment distraits. Une induction hypnotique peut enlever tous ces filtres, au moment où une suggestion est implantée dans le cerveau. La personne peut alors « télécharger » toutes les informations contenues dans sa mémoire et les transmettre au formateur. Les autres capacités qui sont développées sont, entre autres: l’apprentissage des langues étrangères (on enseigne aux enfants des Illuminati de deux à cinq langues, et même plus, selon leurs aptitudes); la force physique (ces enfants ont une force physique plus grande que celle des autres enfants de leur âge); les capacités occultes (celles-ci sont très recherchées et développées au maximum).

C’est ainsi que les enfants apprennent la télékinésie (déplacements d’objets par la « puissance de la pensée »), la divination et la faculté d’obtenir toutes sortes d’informations sur les autres, la faculté de voyager à travers le temps ou dans d’autres dimensions spirituelles, la capacité de tuer un animal ou un homme par « la puissance de la pensée », sans même les toucher, ou les voyages astraux (sorties du corps en esprit). Les enfants peuvent ainsi sortir de leur corps en esprit, entrer dans une pièce en étant invisibles, décrire ce qu’elle contient, écouter les conversations, etc… On développe aussi les capacités intellectuelles des enfants. Leur quotient intellectuel moyen peut atteindre au moins 120, jusqu’à 200 et plus. Les quotients intellectuels de 160 et plus sont fréquents chez les Illuminati. Les aptitudes particulières qui sont développées dépendent du rôle futur de l’enfant ou de l’adulte au sein du groupe.
Question : Svali, vous connaissez sans doute la série télévisée actuelle qui s’appelle « The Pretender » (le prétendant, ou le simulateur). Après ce que vous venez de dire, je comprends mieux les objectifs de cette série ! Peut-être s’inspire-t-elle des techniques de programmation mentale ou de l’histoire des Illuminati ?

Réponse : Je n’ai jamais regardé cette série parce que, quand j’ai essayé de le faire il y a quelques années, les deux premières minutes déclenchaient trop de « réactions programmées » en moi. Il fallait que je me lève et que je quitte la pièce. Plus tard, j’ai dit à mon mari : « Je n’arrive pas à croire qu’ils montrent cela ouvertement à la télé ! » Oui, cette série s’inspire directement des techniques de programmation mentale. Mais, dans notre société, qui a l’habitude de tout nier, on considère cela comme de la « fiction ». Les seuls qui savent que c’est vrai, ce sont ceux qui ont dû subir cette programmation !
Question : Est-ce que ces techniques de programmation mentale pourraient être employées pour développer nos capacités intellectuelles, mais sans que nous perdions le contrôle de notre cerveau ? On parlait beaucoup, il y a quelques années, de ce que l’on appelait les « machines mentales », comportant des casques à réalité virtuelle. Que savez-vous à ce sujet ? Est-ce que ces machines produisent des résultats ?

Réponse : Désolée, mais je ne connais aucune méthode de programmation mentale qui produise de « bons » résultats. Pourquoi ? Parce que la plupart de ces méthodes sont traumatisantes. Mais même si elles ne l’étaient pas, de telles machines et méthodes, si elles tombaient entre des mauvaises mains, seraient toujours employées pour contrôler et dominer les autres. Dans toutes ces méthodes, il y a quelqu’un qui programme le cerveau des autres et quelqu’un qui est programmé. La plupart de ces « machines mentales » et de ces casques à réalité virtuelle ne produisent pas de très bons résultats. Pour qu’elles marchent bien, il faudrait que les sujets formés soient jeunes et qu’ils soient aussi fortement traumatisés. C’est triste, mais c’est vrai. En outre, la plupart des capacités qui sont développées chez les Illuminati sont dangereuses et destructrices. La faculté de voyager dans le temps et dans l’espace coûte très cher au corps humain. Les personnes qui utilisent trop souvent cette faculté détruisent leur santé ou raccourcissent considérablement leur durée de vie.

J’ai connu des Illuminati, dans le domaine « spirituel », qui pratiquaient cela. Mais ils avaient les cheveux complètement blancs dès l’âge de 22 ans ! La plupart de ces gens vieillissent très vite parce que leur organisme et leur psychisme se détruisent. Les Illuminati eux-mêmes le savent bien et évitent de trop utiliser ces facultés. Il faut savoir que ce sont les démons qui permettent de développer ces facultés. Certaines personnes qui ont pratiqué ces choses ont même fini par devenir folles. Je ne recommanderais certainement à personne de chercher à développer ces facultés, à personne, car ce serait jouer avec le feu. C’est une arme très dangereuse ! C’est pour cette raison que je refuse absolument de toucher à ces choses. C’est l’une des raisons pour lesquelles, il y a quelques années, j’ai fermé toutes ces portes spirituelles dans ma vie et j’ai renoncé à ces capacités occultes. Actuellement, je ne peux plus faire de la divination sur les gens, ni faire des voyages astraux, ni même parler cinq langues ! Je suis tellement heureuse de ne plus pouvoir faire tout cela maintenant ! Car ma vie appartient à Jésus et c’est cent fois mieux pour moi ! Cela développe ma vie spirituelle bien mieux que toutes ces méthodes !
Question : Pouvez-vous nous parler un peu plus de ces capacités occultes, comme la télépathie, la télékinésie, ou les voyages dans le temps ? Quel usage font les Illuminati de ces capacités ?

Réponse : Tout d’abord, il est important de comprendre que ceux qui voyagent dans le temps sont souvent dans un autre état de conscience que leur état normal. Ils quittent leur corps en esprit et font un voyage dans le temps « à l’envers », sur le plan spirituel. J’ai constaté personnellement que ceux qui faisaient ces voyages dans le temps étaient plongés dans une sorte de coma profond. Leur respiration et leur rythme cardiaque ralentissent, leur peau devient pâle et froide.

Il faut aussi commencer par accomplir un sacrifice pour « ouvrir le portail ». Les premières fois, celui qui fait ce genre de voyage doit presque toujours se faire accompagner par un guide, pour les diriger et les aider à revenir. C’était toujours quelque chose de très effrayant, parce qu’on pouvait « se perdre » et ne plus jamais revenir dans le présent ! J’avais horreur de cela. Je crois à présent que ce sont des démons qui permettent de faire cela. Car il s’agit de quelque chose que la Bible interdit. C’est l’une des raisons pour lesquelles je n’aime pas me souvenir de cela. Ces voyages dans le temps se faisaient presque toujours dans le passé. Il y avait une sorte de barrière qui nous empêchait de voyager dans l’avenir. On ne pouvait voyager dans l’avenir que sur une période d’un jour ou deux. Je ne sais pas pour quelle raison il y avait cette barrière. Mais il n’y avait aucune barrière pour aller visiter le passé.

Les Illuminati voyagent dans le passé pour plusieurs raisons. Tout d’abord, pour connaître l’histoire, pour demander leur avis et leur conseil à certaines grandes personnalités qui ont vécu dans le passé et pour prouver aux autres la « glorieuse » continuité historique des Illuminati. J’ai assisté ainsi à des cérémonies occultes qui se sont déroulées à Stonehenge il y a 1000 ans et visité les cours des monarchies qui pratiquaient ces rites. À présent, je crois que tout cela n’était qu’une séduction, un mensonge organisé par les démons. Aucune des informations « historiques » obtenues par ce moyen ne peut être digne de confiance. On ne pouvait faire ces voyages dans le temps que pendant de courtes périodes. Les Illuminati interdisaient de le faire plus longtemps, en raison des problèmes de santé et des problèmes psychologiques causés par ces « voyages ». Ces choses sont extrêmement destructrices.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s