Publié dans Harcèlement moral, Les abus, Témoignages

Victime de harcèlement au travail, elle veut se suicider

Michèle, victime de harcèlement moral au travail nous raconte ce qui s’est passé. Tout cela s’est produit dans la fonction publique. -« Physiquement, il était petit et gros, la poignée de mains, molle, et mielleux….dit -elle ». La plupart du temps Michèle se voyait obligée d’effectuer des tâches que d’autres ne voulaient pas faire. Aussi, Michèle était exclue de toutes les conversations de ses collègues. « Il leur fallait toujours un bouc émissaire déclare t-elle ». Michèle a vu des gens se faire maltraiter devant elle. Comme la plaignante travaillait dur, elle était appréciée de sa supérieure mais d’autres facteurs engendraient des jalousies de la part de certains de ses collègues. Puis un homme est arrivé dans le service. « Ce p’tit chef » a fait gravement empirer l’ambiance du service. Michèle témoigne. « Plus de place pour travailler dés les premiers jours, plus de matériel, manque d’outils de travail pour réaliser les tâches en cours. Seule l’amitié a aidé Michèle à tenir quelques temps. Le cauchemar à commencé pour elle lorsque Michèle a dénoncé le dysfonctionnement du service qui reposait sur l’exclusion récurrente d’un employé ou d’une employée. Toutes personne qui était sensible, différente et ou qui était fragile, subissait de la maltraitance de la part d’un groupe de collègues. Nous dit-elle ».

Michèle a par la suite voulu se suicider dans les toilettes du service. Elle y renonce et va voir le médecin, des arrêts de maladie à répétition se sont ensuivis. Longue maladie pendant trois ans, en longue durée ensuite. On l’a mise en retraite anticipée ! Cette victime a certes échappé au suicide, mais n’a pas pu se défendre. Par peur et par manque d’argent, elle a renoncé à porter plainte.

« Difficile aujourd’hui de prouver le harcèlement. Il se traduit par l’isolement, la rétention d’information, pour former un groupe au détriment d’une personne. Des calomnies, des médisances qui avaient des conséquences directes dont la façon dont certaines personnes vous traitaient. Ou la manière dont nous traitaient les supérieurs dit-elle ». ….

Cyntia Sardou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s