Publié dans Les pervers narcissiques

Victime d’un pervers narcissique

Je viens de voir « Victimes d’un pervers narcissique » dans l’émission « Allo Docteurs » sur France 5 du 19 mars 2010
Je la trouve très intéressante . En une demie-heure à peine, la vidéo montre une vue d’ensemble sur la problématique relationnelle du pervers narcissique face à sa victime qu’il vampirise, et de son comportement manipulateur à se faire passer, lui-même, pour la victime.
Les invités à cette émission : un psychologue-psychothérapeute, la présidente de l’Assoc. Aide Vict. de Violences psychologiques, ainsi que le témoignage d’une victime et celui de son entourage ont bien décrit la personnalité du pervers narcissique et les conséquences pour la victime de cette relation toxique.
Témoignage de la victime : C’est la rencontre du Prince Charmant, l’Homme Parfait…elle tombe sous son charme. Puis il y a les reproches, la culpabilité : » il a raison, c’est moi qui ai tord.« ..Il pousse à bout elle crise, la peur, la frayeur la gagnent. Elle se fait traiter d’hystérique.
La violence psychologique s’amplifie par le dénigrement, la dévalorisation, la culpabilité, en manipulant. La relation d’assujettissement s’installe par un véritable lavage de cerveau. Il a le POUVOIR SUR SA VICTIME après l’avoir ISOLÉE de sa famille, ses amis..
Dans cette relation l’autre n’existe pas. La violence psychologique s’établit par la PEUR d’être frappée, battue. Il y a toujours cette épée de Damoclès au dessus de la tête de la victime qui doit également subir ses assauts sexuels. Si un enfant existe dans le couple, celui-ci sera manipulé par son père, comme le reste de son environnement qui sera troublé, touché par son histoire racontée, truffée de mensonges.Il sera toucher la fibre maternelle en se faisant plaindre, en gémissant, en pleurant abondamment afin de bien montrer à tout le monde (famille, entourage, médecins, psy….) que c’est lui seul la victime.
Faut-il essayer de démonter le mécanisme de cette relation perverse? Non, il ne sert à rien de rentrer dans le jeux pervers, manipulateur.
Il faut aussi éviter la CONFRONTATION; ne pas répondre à ses agressions verbales.
L’enfant est un instrument qui lui permet, de continuer à faire du mal par le droit de visite ou la garde alternée .Il est très PROCÉDURIER. Le Pervers Narcissique n’accepte pas d’être accusé et se positionne toujours en victime.

Vous pouvez visionner la vidéo sur le lien : ALLO DOCTEURS F5

Je laisse à votre réflexion la citation de Freud :  » On ne devient pas Pervers, on le demeure.  »

Alain Debaque

Voir son site

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s