Publié dans Harcèlement moral, Les abus, Les pervers narcissiques, Violence conjugale

Est-ce un pervers narcissique ?

J’ai reçu, dernièrement un commentaire dans lequel une jeune femme (que je nommerai Julie) me décrit le comportement d’un homme rencontré sur internet qui se dit pervers narcissique. Elle me demande mon avis. Je trouve ce commentaire très intéressant et je me permets de le publier, avec son accord.
« Je me permets de vous contacter, car ayant fouillé sur plusieurs forums, je n’ai su trouver les réponses à mes questions et étant tombé sur votre site, je me suis dis qu’un infirmier en psychiatrie pourrai sans doute m’éclaircir. Oui, je sais, j’aurai dû créer mon propre post sur un de ces forums, seulement, la personne dont je soupçonne d’être tombée dans son jeu est informaticien et j’ai peur qu’il découvre mes doutes à son sujet.
Je voudrais voir votre avis sur une personne que j’ai rencontré il y a un an environ sur internet via un site de rencontre. Ce qu’il faut savoir, c’est que je ne l’ai jamais vu, bien qu’il habite à une heure de chez moi (en raison de ma grossesse). Cependant, vu notre « complicité » il devient presque évidant que cela ne va trop tarder
Le contexte de notre rencontre est que je venais de rompre avec mon copain, et que lui se cherchait  » un plan  » pour la soirée. Des les premiers phrases, il a comprit qu’il avait à faire à une forte tête et surtout très penchée sur la psychologie. Ce qui fais un point commun entre nous il est passionné lui même de psychologie (pour des buts de manipulations, il le dit lui même haut et fort) et surtout par la métaphysique. Son but premier est de pouvoir contrôler sa conscience afin de vaincre sa peur de la mort et savoir se détacher de ses émotions( pourtant, il m’a dit qu’il n’avait pas du tout peur de la mort il y a peu de temps et sous forme DE CONSEILS QU’IL ME PROPOSE POUR ALLER MIEUX :qu’il était très facile de se détacher de ses émotions que s’était primordiale pour ne plus avoir a les subir et a en souffrir, que sa vie allait mieux depuis qu’il savait y faire, qu’il ne souffrait plus).
Il est très obsédé par les capacités cérébrales non exploitées et s’essaie à la télékinésie, aux voyages astrale et surtout, chose qui le passionne: l’hypnose et l’auto-hypnose. Maintenant que j’y pense, il y a quelque jour, il m’a proposé de pratiqué une séance d’hypnose (car je lui ai parlé du fait que je pense que de l’hypnose par autosuggestion pourrait sans doute m’aider à régler certains de mes problèmes, la boulimie en autre). Lui exposant mes réticences, il m’a expliqué que certes  » je sais être un odieux manipulateur » mais que dans ce genre de contexte il ne saurait abuser de la confiance qui lui est accordée, comme un médecin avec un malade, que si c’est dans le but d’aider quelqu’un, il le ferait sérieusement.
Bref, je sape certain passage sinon ce mail sera sans fin.Nous avons énormément parlé dès le premier soir de perversion, de narcissisme, d’amour propre, de sentiment de supériorité sur les autres, de manipulations des autres, de mon masochisme (bien que je ne sois pas perverse, j’avoue qu’il m’arrive d’être sujet à ce genre de pratique). Mais il sait également, suite à mon récit sur ma vie avec mon ex qui venait de rompre, que je pouvais être très cruelle et vengeresse. C’est justement ce qui fait qu’il a décidé de garder contact.
Il est très intelligent (surdoué), il le sait bien et se vente de cette supériorité, de ses manipulation, sans aucune morale(du genre à voler une veuve…) à SES dires (attention rien n’est prouvé). Il se présente à moi comme un PERVERS NARCISSIQUE, social seulement quand il peut en tirer profit, or je sais que les pervers narcissique ont très peu conscience d’être malade bien qu’ils savent le mal qu’ils causent. Cette personne, pendant plusieurs mois, ne m’a plu adresser la parole, un rien à foutre de moi total…puis elle revient me parler pendant des heures….
En relisant certaines discutions, je remarque qu’il se comporte avec moi comme un prof de philo avec son élève: il veut m’écraser de connaissances(tout en sachant que je suis moi même intéressé par ces sujets).
Je remarque aussi, qu’il me répond SEULEMENT quand il en a envie, que quand je l’intéresse, sinon, il part sans un mot, reviens quand ça lui chante, j’ai l’impression que je suis comme un miroir pour lui, qui reflète une grandiose image de lui même, en ayant l’horrible sensation de ne pas exister. Pourtant, j’ai l’impression que ça marche, son truc, car avec le temps je commence à m’attacher (trop) a lui….. Et surtout que je ne vais pas tarder à retourner vivre dans sa ville (donc possibilité d’une future relation) (j’ai déménagé mais je retournerai vivre là ou il habite). Il me sait faible (dépressive à tendance masochiste, et surtout très peu sure d’elle mais en même temps très hautaine et très manipulatrice (quand il s’agit de me venger)
Ces dernier temps, il vient tous les jours me parler, pour mettre la cam (en tout bien tout honneur).
En somme, je ne sais que penser de lui.
Un pervers narcissique dirait- il lui-même qu’il en est un (en sachant que j’ai conscience de ce que cela implique) ?
Si oui, que peut-il chercher ? En me disant cela, il sait que je vais me méfier de lui, c’est ce qu’il cherche (excitation de ça)Il m’a également dis que j’étais une pervers narcissique moi même (la réponse et non, je sais de quels troubles de personnalité dont je suis atteinte.
Le croit-il vraiment ? Dans ce cas, se confie-t il a moi par amitié ? Par envie de voir lequel des deux est le plus fort ? OU est ce simplement un manipulateur mythomane qui cherche a attiré son attention. Signé Julie. » Voici mon analyse et ma réponse à Julie qui cherche à savoir qui se cache derrière le personnage.
Julie,
Votre histoire m’intéresse et votre désarroi me touche.
Depuis un an vous entretenez une relation virtuelle avec quelqu’un qui se cache derrière une prétendue supériorité intellectuelle. Jusqu’à présent il n’a pas montré ses qualités de cœur, ni ses sentiments, à votre égard si j’ai bien compris. Vous ne savez pas qu’elles étaient ses relations avec sa mère, son père.
Durant plusieurs mois il a cessé de communiquer avec vous. Savez-vous pourquoi ? Avait-il une autre relation, était-il dépressif ? A-t-il des amis ? Est-il isolé ?
Aujourd’hui il revient vers vous sans grande explication, mais il se vante de son intelligence, de sa toute puissance, de manipuler…. et se dit pervers narcissique, mais que vous vous l’êtes aussi !!!! Vous avez l’impression que vous avez devant vous un prof de philo et que vous êtes son élève.
Vous avez l’impression que vous n’êtes là que pour ’il puisse s’écouter, se voir en vous comme dans un miroir comme si il recherchait le reflet de son image comme Narcisse, d’être inexistante.
Ce garçon est je crois très égocentrique, avec un sentiment de toute puissance. Mais derrière cette toute puissance se cache une pauvreté affective. Cependant il tente d’avoir une relation jusqu’à présent virtuelle, en voulant vos dominer.
Il aime la psychologie mais est informaticien, un métier qui demande peu d’investissement relationnel, il me semble.
Il sait que vous êtes fragile psychologiquement, que vous avez des tendances masochistes.
Moi je vois en vous une personne qui s’est sentie trahie par son ex-copain et qui a vécu une angoisse d’abandon, avec dépression réactionnelle.
D’autre part quelqu’un de dépressif ne peut pas être pervers narcissique
Je pense qu’il veut avoir une emprise sur vous en vous inondant intellectuellement afin que vous soyez séduite par son savoir. Les personnalités qui utilisent l’emprise le font pour avoir le pouvoir sur l’autre, le contrôler et le manipuler; Pour arriver à cela, ces personnalités utilisent, comme tout un chacun la séduction dans un premier temps, puis utilisent la violence psychologique en dévalorisant le ou là conjointe de façon systématique.
M. F. Hirigoyen décrit différents profils psychologiques qui sont : l’obsessionnel, le paranoïaque, le psychopathe, le borderline ou personnalité limite, et en dernier lieu le pervers narcissique qui est le plus grand prédateur.
Quel profil psychologique a-t’il ? Il peut se classer parmi les personnalités rigides (obsessionnelles et paranos)ou pervers narcissique (qui a aussi une fixation au stade anal).
Selon la psychanalyse, l’emprise apparaît comme une fixation au stade anal du développement affectif. Au stade anal l’enfant apprend à maîtriser, contrôler, conserver dans le sens de possession.
Dans le stade anal il y a deux phases : la phase sadique anale où il y a expulsion intempestive et agressive afin de détruire, et la phase masochiste anale rétentive qui correspond à la recherche active d’un plaisir passif lié à la rétention des matières fécales, mais aussi à un plaisir sadique.
Pour moi votre internaute a une fixation au stade anal-sadique.
Ce n’est pas un pervers narcissique, avec les explications que vous donnez de lui, il est certes dans le contrôle, avec une personnalité très rigide et qui voudrait avoir le pouvoir sur les autres.
Bref, c’est un obsessionnel. Il essaie de vaincre sa peur de la mort, dont il ne peut contrôler son arrivée un jour ou l’autre.
L’obsession est une forme particulière de la peur qui fixe et qui retient. C’est une déviance de l’esprit discipliné dont le comportement se rigidifie, se ritualise. Il est dans une quête sans fin de sécurité qui l’empêche de lâcher prise, il ne peut être que dans le contrôle, et rester hyper-vigilant. Il croit avoir le pouvoir sur les autres par ses expériences mentales et donc pouvoir
manipuler
.
Il se dit pervers narcissique(le plus grand prédateur) et veut vous mettre également dans ce rôle pour vous dire « tu es à mon image, mais pour arriver à l’excellence tu dois m’écouter et boire mes paroles car je suis le maître et tu es mon disciple ». Il agit comme le gourou d’une secte. C’est de l’abus psychologique qui peut vous atteindre au plus profond de vous. Il sait que vous avez des tendances masochistes et se propose de devenir celui qui vous fera souffrir, c’est à dire un conjoint sadique. Mais cela est pure supposition de ma part, et cette proposition n’est sans doute pas arrivée à son analyse.
Je présume que ces tendances masochistes ne sont qu’un jeu érotique pour vous et que vous ne voudriez pas souffrir toute votre vie.
Vous souffrez d’abandon, mais ne vous donner pas à n’importe qui et évitez de vous jeter dans la gueule du loup.
FUYEZ…FUYEZ le vite, qu’il ne vous rattrape pas car pour moi il s’agit d’emprise obsessionnelle, aussi dangereuse que l’emprise perverse. Voilà pour mon analyse qui reste subjective malgré tout. J’espère que je vous ai un peu aidé.

Alain Debaque

Voir son site

Un commentaire sur « Est-ce un pervers narcissique ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s